Notre maison témoin

Dans le cadre de notre maison témoin à Remicourt, nous allons vous expliquer étape par étape la construction d'une nouvelle maison !

Situation du chantier : rue Marquise 16 à 4350 Remicourt 

Pour télécharger les plans d'exécution : cliquez ici

1) Travaux de démolition pour donner accès au chantier

 


 

 

 

2) Implantation du bâtiment (le 12/01/2014)

Qu'est ce que l'implantation ?

Elle permet de matérialiser sur le terrain les grandes lignes de la construction par l'intermédiaire des chaises. Celle-ci est réalisée à l'aide du plan d'implantation dressé par l'Architecte et est vérifiée par les autorités compétentes.

 
 
 
 
 
 
 
 

3) Essais de sol

Qu'est ce qu'un essai de sol ?

Un sondage au pénétromètre statique est la méthode de test du sol la plus courante et la plus appliquée en Belgique et aux Pays-Bas. Elle permet de fournir des informations de manière rapide et efficace sur les caractéristiques géotechniques et les successions des différentes couches de sol.

Pourquoi ?

Le but d’un sondage est d’abord d’avoir une connaissance sur la profondeur à laquelle se trouvent les couches de sol stable. En effet elles peuvent être superficielles, à moyenne ou grande profondeur.
Ensuite, sur un même terrain, il faut vérifier si elles ne sont pas trop hétérogènes : présence de remblais, de fossés comblés, de couches géologiques inclinées, de cavités, …
En fonction de la profondeur et de la résistance des couches stables on peut conseiller un système de fondation approprié.

 
 
 
 
 
 
 
 

4) Le terrassement et le balisage sécurité (les 18/02/2014 et 19/02/2014) 

L'accès du chantier a été réalisé à l'aide d'un enrochement tout venant 0/60.

Le terrassement de la terre arable a été réalisé sur +-20 cm d'épaisseur et directement nivellé à l'arrière du terrain.

Le terrassement de l'assiete a été réalisé conformément aux plans de l'Architecte et les terres excédentaires excavées ont directement été évacuées avec des camions chez 2 voisins ayant besoin de terres. Le surplus de terre a été emmené en décharge.

Une citerne eau de pluie de 7500 litres a été mise en place à l'arrière du bâtiment et dans la zone de la future terrasse (celle ci sera raccordée prochainement au réseau d'évacuation des eaux de pluie provenant de la toiture et le trop plein sera rejeté en surface, afin de respecter les prescriptions urbanistiques).

5) Le terrassement en tranchées pour semelles de fondations (le 21/02/2014)

Les tranchées ont été réalisées mécaniquement et manuellement (les terres ont été stockées sur le terrain pour le remblai périphérique des fouilles).

Les tranchées ont une section de 60x30 cm pour les murs contre terres et une section de 70x30 cm pour le mur central, et ce conformément à l'étude de stabilité et plans d'exécution.

La mise à la terre a été réalisée à l'aide d'un fil de cuivre de section ronde, sans soudure, déroulé en fond de fouille et recouvert de terres, afin d'éviter tout contact avec le béton de fondation.

 

6) Ferraillage et bétonnage des semelles de fondation (le 24/02/2014) 

Le ferraillage des semelles de fondation a été réalisé à l'aide d'une double paillasse 150/150/8/8 (inférieure et supérieure avec écarteurs), le bétonnage a été réalisé à l'aide d'un béton de centrale avec une classe de résistance C25/30, conformément à l'étude de stabilité du projet.

7) Maçonnerie des Vides-ventilés (les 03/03/2014, 04/03/2014 et 05/03/2014)

La maçonnerie de sous-sol est réalisée de façon traditionnelle, à l'aide de bloc béton lourd, posés à plein bain de mortier, d'une épaisseur de 34 cm pour les murs contre terres et de 19 cm pour le mur intérieur. La hauteur libre des vides-ventilés est de +-80 cm. Une aération suffisante de ces vides-ventilés est assurée à l'aide de tés en PVC de 110 mm de diamètre.

8) Egouttage intérieur et cimentage des murs contre terres (le 06/03/2014 et 07/03/2014)

Le réseau d'égouttage intérieur pour les eaux usées domestiques et pluviales (trop plein citerne) ont été réalisés à l'aide de canalisations en PVC avec le label de qualité BENOR et sont de diamètre 110 mm.

Le réseau d'égouttage a été réalisé conformément aux plans de l'Architecte et celui-ci sera ensuite dirigé vers les chambres de visite et raccordé à l'égout public.

Les maçonneries contre terres sont protégées contre l'humidité par un cimentage et ensuite recouvert de 2 couches de coaltar.

9) Pose des Hourdis sur Vides-ventilés et coaltar en 2 couches sur murs contre terres (le 10/03/2014)

Les hourdis sont de marque Daerden ®, ceux-ci ont une résistance de 350 kg/m² et muni d'une chape de compression de 4 cm armée d'un treillis 150/150/5/5 et ce conformément à l'étude du fournisseur de hourdis.

10) Maçonnerie d'élévation en blocs rez (12/03/2014 au 19/03/2014)

La maçonnerie d'élévation est réalisée de façon traditionnelle en blocs semi-argex et posés au mortier de ciment.

La hauteur libre au rez-de-chaussée est de +-250 cm et de +-240 cm à l'étage (suivant plans Architecte).

L'épaisseur des blocs est conforme au plans d'exécution (14 cm pour murs creux, 19 cm pour mur porteur intérieur et 9 cm pour les cloisons).

Afin d'assurer l'isolation en pieds de murs, un bloc de béton cellulaire est interposé entre la chape de compression et les blocs semi-argex. Il en est de même à la jonction avec la charpente.

Une protection contre l'humidité en polyéthylène "DIBA" est prévue à tous les endroits jugés nécessaires (pieds de murs, linteaux, ...)

Les linteaux des baies intérieures et les arrières linteaux des baies extérieures sont composés d'un linteau en béton armé, d'une poutrelle en acier traité anti-rouille ou d'une cornière en acier galvanisé, et ce conformément à l'étude de stabilité.

 

11) Pose des Hourdis sur rez de chaussée (le 20/03/2014) et bétonnage chape de compression (le 21/03/2014)

Les hourdis sont de marque Daerden ®, ceux-ci ont une résistance de 350 kg/m² et muni d'une chape de compression de 4 cm armée d'un treillis 150/150/5/5 et ce conformément à l'étude du fournisseur de hourdis.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

12) Maçonnerie d'élévation en blocs étage (du 24/03/2014 au 04/04/2014)

Explications : Idem point 10

 
 
 
 
 
 
 
 

13) Maçonnerie d'élévation en briques + Isolation (du 07/04/2014 au 24/04/2014)

La maçonnerie d'élévation extérieure est réalisée en 2 phases, les briques sont de marques Vandersanden ® (Java 21/10/6,5 pour volume principal et Salvia Zero pour les 2 annexes).

Une isolation Efisol TMS PF d'une épaisseur de 10 cm est constitué d'une plaque de mousse de polyuréthane isolante sans HCFC, ni HFC et d'un parement multi-couches étanche a base d'un film
alu revetu kraft, protégé par un film polyéthylène haute densité.

Une lame d'air de +-3 cm est laissée entre la brique et l'isolant, afin de permettre la ventilation et l'évacuation de l'eau par l'intermédiaire de joints verticaux évidés aux endroits nécessaires.

Une protection contre l'humidité Diba ®,  est également prévue à tous les endroits nécessaires.

 
 
 
 
 
 
 
 

14) Charpente (le 06/05/2014)

La charpente préfabriquée est munie d'un entrait porteur avec comble aménageable. Les sections de charpente sont conformes à l'étude du fournisseur et sont assemblées à l'aide de connecteurs "Mitek ®".

Les bois ont été traités en atelier, à l'aide d'un produit fongicide et insecticide.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

15) Couverture (du 08/05/2014 au 15/05/2014)

La couverture est réalisée en tuiles terre cuite plate de marque Etenit ® Domino noire mat.

La sous-toiture est placée perpendiculairement à la charpente, ensuite complétée par un double lattage.

Les gouttières et tuyaux de descente sont réalisés en Quartz-Zinc. Ceux-ci sont fixés à l'aide de crochets en acier galvanisés.

 

 
 

16) Rejointoyage (le 21/05/2014)

Le rejointoyage a été réalisé avec un mélange composé de sable et de ciment et de couleur gris naturel (foncé).

Des joints verticaux ont été laissés ouverts au bas et en haut des parements en briques, afin de permettre la ventilation de la coulisse et assurer l'évacuation de l'eau.

 
 

17) Menuiseries extérieures (le 02/07/2014)

La menuiserie extérieure est réalisée sur mesure, en PVC 6 chambres d'isolation Crème Rénolit extérieur et blanc lisse intérieur.

Les châssis sont de marque Inoutic (Deceuininck).

Le double vitrage a une valeur K 1,1 W/m²K et respecte la norme de sécurité des vitrages NBN S23-002.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

18) Parachèvements (du 15/05/2014 au 29/08/2014).

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Si Vous souhaitez recevoir des informations, contactez-nous, nous serons ravis de répondre à vos questions et de vous accompagner dans votre projet!

 

STG Construct

 

 

Top